Hypersthène

Hypersthène

L'hypersthène est un minéral inosilicate commun formant des roches appartenant au groupe des pyroxènes orthorhombiques. Sa formule chimique est (Mg, Fe) SiO3. On le trouve dans les roches ignées et certaines roches métamorphiques ainsi que dans les météorites pierreuses et ferreuses. De nombreuses références ont formellement abandonné ce terme, préférant classer ce minéral comme enstatite ou ferrosilite. Il forme une série de solutions solides avec les minéraux enstatite et ferrosilite, étant un membre à mi-chemin entre les deux. L'enstatite pure ne contient pas de fer, tandis que la ferrosillite pure ne contient pas de magnésium; l'hypersthène est le nom donné au minéral lorsqu'une quantité significative des deux éléments est présente. Les cristaux particulièrement développés sont rares, le minéral se trouvant généralement sous forme de masses foliées noyées dans les roches ignées norite et hypersthène-andésite, dont il forme un constituant essentiel. La labradorite-hypersthène-roche à gros grains (norite) de l'île Paul au large des côtes du Labrador a fourni le matériau le plus typique; pour cette raison, le minéral a été connu sous le nom de hornblende du Labrador ou paulite. La couleur est souvent grise, brune ou verte, et le lustre est généralement vitreux à nacré. Le pléochroïsme est fort, la dureté est de 5–6 et la densité est de 3,4–3,9. Sur certaines surfaces, il présente un éclat métallique rouge cuivré brillant, ou schiller, qui a la même origine que l'éclat bronzé de la bronzite, mais qui est encore plus prononcé. Comme la bronzite, elle est parfois taillée et polie comme une pierre précieuse. Le nom «hypersthène» vient du grec et signifie «force excessive», et est une allusion au fait qu'il est plus dur que l'amphibole minéral hornblende (un minéral avec lequel il est souvent embrouillé).